LES MOTS

LES MOTS
24 septembre 2015 Elisabeth Lafont
Dans Mes textes

LES MOTS

Les amants se cherchent, se trouvent, l’attente accroît le désir. Les mots sont là, cachés. Ils émergent, hésitent, vibrent. Intrigués, les amants se regardent, caressent courbures et formes. L’émotion naît, grandit. Le jeu de l’amour a commencé… Ils s’accouplent dans un acte bref, barbare, sauvage. Le plaisir fulgurant les laisse exsangues, vidés. Reste leur semence, tache informe, souvenir de la violence avec laquelle ils se sont pris. Haletants encore, trempés de sueur, ils s’éparpillent et éclatent sous la passion qui a déferlé. Le va et vient recommence. Ils se reprennent, s’unissent, poussés par la force du désir, sens débridés, accouplés encore, soudés dans une étreinte animale. Traces de sang, de désespoir, de vies supprimées ? Ils s’apprivoisent, s’approchent avec incertitude, se tendent la main pour écrire à leur rythme une page plus romantique ou poétique. Leurs hésitations se succèdent, les « oui » timides s’échappent, rosissant, pour se rétracter en « non » aussitôt regrettés. L’attirance est la plus forte. Ils se retrouvent, s’enlacent, s’épousent et se lancent dans une danse troublante jusqu’à cet ultime instant où fondus l’un dans l’autres, ils se mélangent dans l’alchimie étrange de l’amour. Vient le temps de l’extase où le dialogue continue en une page douce et tendre, écrite avec patience et indulgence pour une histoire offerte à tous, mais connue d’eux seuls, dont l’étincelle subsiste. Traces de sang, d’espoir, de vie en puissance ?

________________

Elisabeth Lafont Copyright