ENFERMEE

ENFERMEE
23 mai 2016 Elisabeth Lafont
Dans Poèmes
Elle s'est enfermée peu à peu du dedans
Pour vivre dans son monde un monde tout à elle
Une vie sans passé sans futur sans présent
Une vie sans attache aérienne irréelle

Elle n'invente rien elle coud des morceaux
de vérité d'amours d'espoirs comme un puzzle
C'est un rêve éveillé où tout paraît très beau
Sur ce chemin qui s'ouvre à elle toute seule

Éloignée peu à peu maintenant elle est loin
Ses mots n'ont plus de voix ses yeux fixent le vide
Où nous ne sommes plus nous qui ne sommes rien

Est-elle gaie ou triste heureuse à sa manière
Ses expressions se sont figées comme ses rides
Nous ne saurons plus rien de notre propre mère

Philippe Simon - Copyright

Commentaires (0)

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*